FRANÇAIS

 

Portail Français
Les produits du GIEC
Etablissement des rapports du GIEC

 

 

Comment le GIEC est organisé

 

Le GIEC se compose de trois groupes de travail et d’une équipe spéciale pour les inventaires nationaux de gaz à effet de serre. Le GIEC tient une ou deux fois par an une assemblée plénière, au cours de laquelle il prend des décisions concernant sa structure, les principes et les procédures qu’il entend appliquer et son programme de travail, et procède à l’élection de son président et de son Bureau. Le GIEC, son président et son Bureau bénéficient de l’appui d’un petit Secrétariat.

 


 

Les Groupes de Travail du GIEC

  • Le Groupe de travail I évalue les aspects scientifiques du système climatique et de l’évolution du climat
  • Le Groupe de travail II s’occupe des questions concernant la vulnérabilité des systèmes socioéconomiques et naturels aux changements climatiques, les conséquences négatives et positives de ces changements et les possibilités de s’y adapter.
  • Le Groupe de travail III évalue les solutions envisageables pour limiter les émissions de gaz à effet de serre ou atténuer de toute autre manière les changements climatiques.
  • L’équipe spéciale pour les inventaires nationaux de gaz à effet de serre est chargée de mettre en œuvre le Programme du GIEC pour les inventaires nationaux de gaz à effet de serre Chaque groupe de travail, de mâme que l’équipe spéciale, a deux coprésidents, l’un représentant les pays développés et l’autre ceux en développement, et dispose d’une unité d’appui technique.

 

 

L’Assemblée Plénière du GIEC

 

Le GIEC organise une ou deux fois par an une assemblée plénière des représentants des gouvernements, à laquelle prennent part des centaines de responsables et de spécialistes relevant des ministères, des institutions et des organismes de recherche compétents des différents pays membres ainsi que des organisations participantes. Toutes les décisions importantes, telles que celles qui ont trait à sa structure, aux principes et aux procédures qu’il entend appliquer, au mandat de ses groupes de travail et de ses équipes spéciales, à son plan de travail et à son budget, sont prises en assemblée plénière. à cette occasion, le GIEC décide s’il faut établir de nouveaux rapports, dont il définit le champ d’application et les grandes lignes, et accepte les rapports élaborés. Il procède aussi à l’élection de son président et de son Bureau. Ces assemblées se déroulent dans les six langues des Nations Unies.

 

 

Le Bureau du GIEC

 

Les membres du Bureau du GIEC sont généralement élus pour la durée de l’établissement d’un rapport d’évaluation (cinq à six ans). Il importe que ce soient des spécialistes de l’évolution du climat et que toutes les régions soient représentées. Le Bureau se compose du président du GIEC, des coprésidents des trois groupes de travail et du Bureau de l’équipe spéciale pour les inventaires nationaux de gaz à effet de serre, des viceprésidents du GIEC et de ceux des groupes de travail. à present, le Bureau du GIEC compte 31 membres.
Les dernières élections en eu lieu en Septembre 2008, vous pouvez consulter la composition du nouveau Bureau ici.

 

 

Le Secrétariat du GIEC

 

Le Secrétariat du GIEC Le Secrétariat du GIEC assure la planification, la supervision et la gestion de toutes les activités du Groupe d’experts. Il organise en particulier les sessions du GIEC, de son Bureau et de ses groupes de travail ainsi que ses autres activités en coopération avec les unités d’appui technique, gère le fonds d’affectation spéciale du GIEC et supervise et coordonne toutes ses activités de publication, d’information du public et de sensibilisation. Il bénéficie du concours du PNUE et de l’OMM et se trouve au siège de l’OMM, à Genève (Suisse).

 

 

Les Unités d’Appui Technique du GIEC

 

Chacun des groupes de travail du GIEC et l’équipe spéciale pour les inventaires nationaux de gaz à effet de serre bénéficient du concours d’une unité d’appui technique. Le gouvernement dont relève le coprésident originaire d’un pays développé assume la responsabilité essentielle du financement de l’unité d’appui technique, qui est normalement hébergée par un organisme de recherche établi dans ce pays. Les unités d’appui technique se trouvent actuellement à Berne, Suisse (WG I) ; Stanford, Californie, USA (WG II) ; Potsdam, Allemagne (WG III) and Kanagawa, Japon (TFI).

 

 

Auteurs, Collaborateurs, Examinateurs et Autres

 

Des centaines de spécialistes du monde entier contribuent à l’établissement des rapports du GIEC, comme auteurs, collaborateurs et examinateurs. Ils sont choisis par les bureaux des groupes de travail parmi les candidats présentés par les gouvernements et les organisations participantes ou sont nommés directement pour leur compétence particulière, attestée par leurs publications et leurs travaux. Il convient que les équipes d’auteurs principaux chargées de la rédaction des différents chapitres des rapports du GIEC comprennent des experts originaires de toutes les régions et que les principaux points de vue et compétences y soient représentés.
Les auteurs principaux sont quant à eux responsables de la production de sections déterminées de ces rapports. Ils ont essentiellement pour tâ che de faire la synthèse des meilleures informations scientifiques, techniques et socioéconomiques figurant dans des publications dont la valeur scientifique est largement reconnue et qui sont disponibles à l’échelle internationale ainsi que dans un certain nombre de publications n’ayant pas fait l’objet d’une évaluation scientifique par des pairs. Lors de la révision du texte, les auteurs principaux et les éditeursréviseurs doivent tenir compte des observations formulées par les spécialistes et les gouvernements qui l’ont examiné. Les auteurs principaux peuvent s’assurer le concours d’auteurs collaborateurs, qui se chargent d’élaborer des éléments d’information techniques à intégrer dans le chapitre considéré. Des spécialistes peuvent également âtre invités à contribuer au processus piloté par le GIEC en participant à des réunions d’experts et à des ateliers.